Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=272"></iframe>

Chris Rea - the road to hell (La route vers l’enfer)

jeudi 16 août 2018Joel-Yves

Chris Rea - the road to hell (1989)

Cette chanson de Chris Rea est extraite de l’album éponyme « The Road to Hell » sorti en 1989, qui reste son plus grand succès à ce jour. Elle est, par ailleurs, l’un des hymnes du monde bikers comme en témoignent les nombreuses vidéos disponibles sur les sites de streaming

Cet album a été enregistré dans le Studio Miraval en France.

The road to hell

Stood still on a highway I saw a woman by the side of the road
With a face that I knew like my own, reflected in my window
Well, she walked up to my quarter light and she bent down real slow
A fearful pressure paralysed me in my shadows

She said : Son, what are you doing here ?
My fear for you has turned me in my grave
I said : Mama, I come to the valley of the rich, myself to sell
She said : Son, this is the road to hell

On your journey ’cross the wilderness from the desert to the well
You have strayed upon the motorway to hell

Well, I’m standing by a river but the water doesn’t flow
It boils with every poison you can think of
Then I’m underneath the streetlights, but the light of joy I know
Scared beyond belief way down in the shadows

And the perverted fear of violence chokes a smile on every face
And common sense is ringing out the bells
This ain’t no technological breakdown, oh no, this is the road to hell

And all the roads jam up with credit and there’s nothing you can do
It’s all just bits of paper flying away from you
Look out world, take a good look what comes dawn here
You must learn this lesson fast and learn it well
This ain’t no upwardly mobile freeway
Oh no, this is the road, this is the road, this is the road to hell

La route vers l’enfer

J’ai vu une femme au bord de la route.
Avec un visage que je connaissais comme le mien, reflété dans ma fenêtre.
Elle s’est approchée de mon quart de lumière et elle s’est penchée très lentement.
Une pression effrayante m’a paralysé dans mes ténèbres.

Elle a dit : Fiston, que fais-tu ici ?
Ma peur pour toi m’a fait tourner dans ma tombe.
J’ai dit : Maman, je viens dans la vallée des riches, moi-même pour vendre.
Elle a dit : Fils, c’est la route de l’enfer.

Au cours de votre voyage, sillonnez la nature sauvage du désert jusqu’au puits.
Vous vous êtes égarés sur l’autoroute de l’enfer.

Je suis près d’une rivière, mais l’eau ne coule pas.
Il bout avec chaque poison auquel vous pouvez penser.
Alors je suis sous les lampadaires, mais la lumière de joie que je connais.
Effrayé à l’extrême, dans l’ombre.

Et la peur perverse de la violence étouffe un sourire sur chaque visage.
Et le bon sens fait sonner les cloches.
Ce n’est pas une panne technique, oh non, c’est la route de l’enfer.

Et toutes les routes se bouchent avec le mérite et il n’y a rien à faire.
C’est juste des bouts de papier qui s’envolent loin de toi.
Regarde le monde, regarde bien ce qui vient à l’aube ici.
Il faut apprendre cette leçon rapidement et bien l’apprendre.
Ce n’est pas une autoroute mobile vers le ciel.
Oh non, c’est la route, c’est la route, c’est la route de l’enfer.

The Road To Hell - Chris Rea @Paris 2017.10.09

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?