Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=205"></iframe>

Lara Price - I mean business (Je suis sérieuse) 2015

samedi 9 juin 2018Joel-Yves

Lara Price - I mean business

Enfant, Lara Price a été abandonnée à la naissance et a ensuite quitté son pays natal, le Vietnam, pour les États-Unis dans le cadre d’une opération de sauvetage d’orphelins. Elle fait partie du petit pourcentage d’enfants qui ont réussi à survivre à cette évacuation. Au cours des dix-huit dernières années, elle a perfectionné son talent vocal dans la région de San Francisco. A ce jour elle a publié quatre albums avec son groupe un autre avec la guitariste Laura Chavez.

Pour cet album, Lara Price a mis sur pied une « A-Team » de musiciens qui comprend Mighty Mike Schermer, Kid Andersen et Chris Cain à la guitare, Steve Evans à la basse et Derrick Martin à la batterie et aux percussions. Six morceaux comportent une section de cuivres composée de Mike Rinta au trombone, Mike Rose à la trompette et au bugle, et Michael Peloquin au saxophone ténor et baryton. Les Sweet Nectar Back-up Singers, Sue McCracklin et Maureen Smith, apparaissent sur les onze premiers morceaux tandis que la voix de Lisa Lueschner est ajoutée sur cinq chansons.

The Lara Price Blues Revue at Redwood City Blues Fest— Crazy Lucy

La voix sensuelle de Price a un impact immédiat sur le morceau d’ouverture, « Get It When I Want It », avec les cuivres qui fournissent des éclats aigus en soutien. Les cuivres figurent également en bonne place sur la musique de « Undone » , tout comme le solo teinté wah-wah de Schermer. « Crazy Lucy » a été écrit par Price, Schermer et Chavez, livrant un message d’avertissement au sujet de ces petites voix dans l’esprit qui aident à faire la distinction entre le bien et le mal. Le groupe donne à « Pack It Up » un air de funky tandis que la piste titre est rythmée par les nappes d’orgue de Jim Pugh.

Le rythme ralentit sur « Happy Blue Year », qui permet à la chanteuse de dévoiler son âme avec des sonorités séduisantes. Tout aussi impressionnante est sa performance sur « Time », où sa vulnérabilité est mise en avant alors qu’elle rumine sur la fin d’une histoire d’amour. Mais elle rebondit sur « One Tear At A Time », embrassant le chagrin d’amour sans s’y abandonner, puis laissant alors Cain exprimer ses émotions à travers ses cordes de guitare. Une reprise de « Slipped Tripped Fell In Love » de George Jackson permet à Price d’honorer l’une de ses influences vocales, Ann Peebles, sur un rythme entraînant. « Cryin’ Over You » a un rythme plus détendu qui s’harmonise parfaitement avec la voix mélancolique et retenue de Price.

Lara Price - Happy Blue Year

Le disque se termine avec Price en utilisant un phrasé dramatique qui joue de la guitare mordante d’Andersen pour façonner un sermon réfléchi sur les dimensions de « Love Lost ». Il s’agit d’un dernier virage émouvant sur un disque de bonne qualité qui imposeLara Price comme une force dans l’arène de la musique soul blues, une chanteuse qui s’abstient de crier, heureuse d’utiliser sa voix impressionnante pour raconter une histoire dans chaque chanson. Il mérite certainement plus qu’une écoute.

Piste Titre Durée
1 Get It Where I Want It 3:45
2 Cryin’ over You 5:36
3 Undone 3:19
4 Moon in the Mirror 4:36
5 Crazy Lucy 4:00
6 Happy Blue Year 5:52
7 Slipped Tripped Fell in Love 3:05
8 Pack It Up 4:14
9 Time 5:43
10 I Mean Business 3:13
11 One Tear at a Time 4:31
12 Love Lost 3:07

Lara Price « I Mean Business »

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.