Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=505"></iframe>

Joe Bonamassa - The Ghost of Macon Jones (Le fantôme de Macon Jones)

vendredi 8 mai 2020Joel-Yves

Joe Bonamassa - Redemption (2018)

Cette chanson est extraite l’album « Redeption » de Joe Bonamassa.

The Ghost of Macon Jones

Well the river keeps on rollin’, time marches on
The sun hides in the shadows, you know where you belong
You walk in the silence readin’ names on the stones
You can roll with the tide, but you can’t hide
From the ghost of Macon Jones

Well they always came to church, sat up in the back
Drank the holy water, dapper dressed in black
Away from the rich folk where they let down his bones
Now they whisper at the sermons
They can hear the ghost of Macon Jones

From the time he was a child, it was easy to make friends
Some swore they found, right up to the end
When he jumped off that bridge they just watched and went back home
They all cried to their momma’s that they saw
The ghost of Macon Jones

In the nights, right along
In your fight, just stay strong
In the ill-fated wind, just go
Yeah you need to unlearn, what you’ve been told

No one knows what happened, ’cause the truth will often lie
Widows swear he loved ’em, he was born to make them cry
Sometimes a man believes he’s destined to go at this life alone
If you head down that cold river you’ll feel
The ghost of Macon Jones

Some say he died, with a smile on his face
Others say he cried, he never found his place
If you listen to your fears you might hear his restless moan
When they start digging up your dirt
You’ll meet the ghost of Macon Jones
If you see your reflection in the water
That’s the ghost of Macon Jones
Le fantôme de Macon Jones

La rivière continue de couler, le temps passe
Le soleil se cache dans l’ombre, tu sais où est ta place
Tu marches dans le silence en lisant des noms sur les pierres
On peut suivre la marée, mais on ne peut pas se cacher

Joe Bonamassa

Le fantôme de Macon Jones

Ils venaient toujours à l’église, s’asseyaient à l’arrière
Ils ont bu l’eau bénite, pimpants habillés de noir
Loin des riches où ils ont laissé tomber ses os
Maintenant, ils chuchotent aux sermons
Ils peuvent entendre le fantôme de Macon Jones

Dès son enfance, il était facile de se faire des amis
Certains ont juré avoir trouvé, jusqu’à la fin
Quand il a sauté du pont, ils ont juste regardé et sont rentrés chez eux
Ils ont tous pleuré auprès de leur maman qu’ils ont vu
Le fantôme de Macon Jones

Dans la nuit, tout au long
De ton combat, tu dois rester fort
Dans le vent du malheur, il suffit d’aller
Oui, tu dois désapprendre ce qu’on t’a dit

Personne ne sait ce qui s’est passé, car la vérité est souvent mensongère
Les veuves jurent qu’il les aimait, il est né pour les faire pleurer
Parfois, un homme croit qu’il est destiné à mener cette vie seul
Si tu descends cette rivière froide, tu sentiras
Le fantôme de Macon Jones

Certains disent qu’il est mort, le sourire aux lèvres
D’autres disent qu’il a pleuré, qu’il n’a jamais trouvé sa place
Si on écoute ses craintes, on peut entendre son gémissement agité
Quand ils commenceront à creuser ta tombe.
Tu rencontreras le fantôme de Macon Jones
Si tu vois ton reflet dans l’eau
C’est le fantôme de Macon Jones

Joe Bonamassa Official - « The Ghost of Macon Jones »

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?