Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=600"></iframe>

Joe Bonamassa - Black Lung Heartache ( Tristesse de la silicose)

dimanche 24 janvier 2021Joel-Yves

Joe Bonamassa - Dust bowl (2011)

Cette chanson, écrite par Joe Bonamassa, est extraite de son album Dust bowl publié en 2011.

Le rythme est proche de celui des chansons d’esclaves et l’ambiance d’une profonde tristesse. Celle du personnagé évoqué par l’auteur qui se sait atteint de silicose et proche de quitter ce monde.

Black Lung Heartache

Well I’m a man of the mountain
I’m just made of dirt
Of this Earth I traveled
Like a shepherd and his herd

[Chorus :]
And I said hang on, hang on
Black lung heartache

I sleep in a modest house
These green hills I mind
And if I plow tend my children
Who will be by the side ?

[Chorus :]
And I said hang on, hang on
Black Lung Heartache

I’ve shed many tears
Seems I can ?t shed no more
You can see them on the table
You can see ’em on the floor

[Chorus Variation :]
Now I said hang on, hang on
Black lung heartache

I’ve seen many men
They become hard as nails
Carrying the hammers like keys to a jail

[Chorus Variation :]
Now I said hang on, hang on
Black lung heartache

Now I said so long, so long
Black lung heartache

Joe Bonamassa

Tristesse de la silicose

Je suis un homme de la montagne
Je suis juste fait de saleté
Sur cette Terre, j’ai voyagé
Comme un berger et son troupeau

[Chœur]
Et j’ai dit : attends, attends
Tristesse de la silicose
Je dors dans une maison modeste
Ces collines vertes me manquent.
Et si je laboure, je soigne mes enfants
Qui sera à côté ?

[Chœur]
Et j’ai dit : "Attends, attends
Tristesse de la silicose

J’ai versé beaucoup de larmes
Il semble que je ne puisse plus perdre de temps
On peut les voir sur la table
On peut les voir sur le sol

[Chœur]
Maintenant, j’ai dit : attends, attends
Tristesse de la silicose

J’ai vu beaucoup d’hommes
Ils deviennent durs comme des clous
Portant les marteaux comme les clés d’une prison

[Chœur]
Maintenant, j’ai dit : attends, attends
Le chagrin d’amour de la silicose

Maintenant, j’ai dit si longtemps, si longtemps
Tristesse de la silicose

Joe Bonamassa - Black Lung Heartache

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?