Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=273"></iframe>

Buddy Guy, le blues est vivant et bien vivant

jeudi 26 juillet 2018Joel-Yves

Buddy guy The Blues Is Alive and Well
Buddy Guy

"Tant que je suis là, le blues est vivant et bien vivant", chante Buddy Guy sur le titre de son nouvel album. Buddy Guy aura 82 ans en juillet, mais sa voix reste souple et forte, jouant de sa guitare toujours aussi férocement et ardemment. « The Blues Is Alive and Well » est son 18e album solo dans une carrière qui a débuté chez Chess Records en 1958, en tant que guitariste de session pour Muddy Waters, Howlin’ Wolf et Sonny Boy Williamson. Buddy Guy a collaboré avec Junior Wells dans les années 1960 et a élargi son audience vers le grand public rock’n’ roll la décennie suivante en ouvrant pour les Rolling Stones.

Le bluesman, né en Louisiane, est conscient de sa chance et du fait que rien ne dure éternellement. Le morceau d’ouverture, « A Few Good Years », est un plaidoyer bluesy pour plus de temps :

" Please, Lord, send a few good years on down. »
 
« S’il te plaît, Seigneur, envoie quelques bonnes années en bas. »
Buddy Guy

« When My Day Comes » est un autre rappel - « I hear my train a comin’ » - soutenu par quelques unes des guitares les plus savoureuses de l’album. La piste titre intègre des cuivres pour créer une sensation R&B tandis que « End of the Line » est un blues rebondissant à son meilleur.

Buddy Guy - Cognac (Audio) ft. Jeff Beck, Keith Richards

L’album est loin d’être en deuil, cependant, avec plusieurs amis notables qui se joignent au plaisir. « Cognac » met en vedette Jeff Beck et Keith Richards, qui ont tous deux cité Guy comme une influence majeure sur leur style de guitare Dans cette chanson, il évoque sa relation aux femmes, son son ami et compagnon de beuverie Muddy Waters parti trop tôt. Mick Jagger apporte son soutien vocal et à l’harmonica sur « You Did the Crime » et Guy fait appel à James Bay pour ajouter une touche de jeunesse à « Blue No More ».

Buddy Guy, Mick Jagger, Keith Richards et Jeff Beck

La présence de deux membres des Rolling Stones sur cet album n’est pas étonnante. On se souvient de l’amitié entre Buddy Guy et les membres du groupe. Martin Scorsese, l’avait fixée sur péllicule en 2005 dans son documentaire « Shine a Light ». Buddy Guy y interprétait « Champagne & Reefer, » une chanson signée par Muddy Waters

Buddy Guy

Il y a 15 titres en tout, chacun d’entre eux ayant une sonorité nette et précise, en grande partie grâce aux compétences de production du collaborateur de longue date Tom Hambridge. Buddy Guy continue à tourner aussi bien seul qu’avec d’autres groupes majeurs. Par exemple, Il a fait le dernier spectacle au B.B. King’s Blues Club de New York avant que celui-ci ne ferme ses portes en avril.

« Je me suis endormi hier et je me suis réveillé et tous les grands joueurs de blues ne sont plus parmi nous. Muddy, Wolf, B.B.K.. ... ils sont tous partis », dit Buddy Guy. « J’essaie de faire quelque chose pour garder en vie cette musique que j’aime. » « The Blues Is Alive and Well » est une contribution majeure à cet effort. Nous ne pouvons qu’espérer qu’il y en aura d’autres à venir.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?