Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=218"></iframe>

Billie Holiday - Don’t Explain

mercredi 30 mai 2018Joel-Yves

Billie Holiday

Écrit par la chanteuse de jazz Billie Holiday et Arthur Herzog Jr. il est dit que Billie a écrit « Don’t Explain » après que son mari, Jimmy Monroe, soit rentré à la maison un soir avec des traces de rouge à lèvres sur son col de chemise.

« Pour moi, mentir était pire que ce qu’il aurait pu faire avec n’importe quelle salope. Je l’ai coupé comme ça : prends un bain, mec, dis-je, ne m’explique pas », raconte Lady Day dans son autobiographie.

Jimmy a suivi son conseil. Mais les mots « Don’t explain » se sont logés d’une manière ou d’une autre dans sa tête et ont refusé de partir. « Il fallait que je sorte ça de mon esprit », se souviendra-t-elle plus tard. « Plus j’y pensais, plus ça passait d’une scène affreuse à une chanson triste. Bientôt, je me chantais des phrases à moi-même » :

Hush now, Don’t Explain
Just say you’ll remain
I’m glad you’re bad
Don’t Explain...
 
Tais-toi maintenant, n’explique pas.
Dis juste que tu vas rester.
Je suis contente que tu sois mauvais.
N’explique pas.....

Quelques jours plus tard, elle s’est mise en contact avec Arthur Herzog Jr autour d’un piano et a chanté ce qu’elle avait. Il a joué la mélodie, fait quelques changements ici et là, « l’adoucissant juste un peu », comme Holiday l’a remarqué. Mais pas tant que ça :

My love, Don’t Explain
What is there to gain ?
Skip that lipstick
Don’t Explain...
 
Mon amour, n’explique pas.
Qu’y a-t-il à gagner ?
Oublie ce rouge à lèvres.
Ne pas expliquer.....

Elle a gardé le secret pendant la meilleure partie d’une demi-décennie. En novembre 1944, elle entre en studio avec Toots Camarata et enregistre deux versions. Neuf mois plus tard, elle y retourne et réenregistre l’arrangement de Camarata avec l’orchestre de Bob Haggart :

Hush now, Don’t Explain
You’re my love and pain
My life’s your love
Don’t Explain...
 
Tais-toi maintenant, n’explique pas.
Tu es mon amour et ma douleur.
Ma vie est ton amour
Ne pas expliquer.....

Elle a réussi la chanson - et a divorcé de Jimmy Monroe.

La qualité d’une chanson comme« Don’t Explain » réside dans le fait qu’une chanson, n’explique pas l’amour mais l’exprime. Et c’est ce que Billie Holiday a fait. A ce propos elle a écrit : « C’est une chanson que je ne pouvais pas chanter sans en ressentir chaque minute ».

Etiquette du disque « Don’t explain »

Sorti en 1945, il deviendra l’un de ses airs les plus connus. D’après le site , il n’y aurais pas moins de 168 versions de cette chanson. Comme souvent, il y a les interprétations convenues et sans intérêt, celles où les artistes imprègnent leur (forte) personnalité (Nina Simone, Etta James ou Didi Bridgewater,...). Et celles qui sont pour le moins surprenantes avec des artistes que l’on n’attend pas dans ce type de répertoire (Robert Palmer, avec 2 versions, Connie Francis, avec une version pour le moins rock’n’roll).

Beth Hart and Joe Bonamassa Don’t Explain

Beth Hart et (Joe Bonamassa->mot16] tiennent une place un peu à part. chanson titre du premier album enregistré en commun publié en 2011 elle se distingue par une interprétation langoureuse de Beth ne semble pas coller vraiment à l’ambiance du texte contrebalancée par la guitare de Joe Bonamassa, toujours présente, qui exprime toute la tension nécessaire pour illustrer le beau poème de Billie Holiday

Connie Francis

Le texte de Connie Francis

Lipstick On Your Collar
Said you were untrue
Bet your bottom dollar
You and I are through
’Cause Lipstick On Your Collar
Told a tale on you !
 
Rouge à lèvres sur ton col
Dit que un menteur
Parie ton plus petit Dollar
Toi et moi, c’est fini.
Parce que le rouge à lèvres sur ton col
Raconte l’histoire !

On peut le résumer ainsi : Du rouge à lèvres sur ton col ? Fiche le camp, mon pote ! Mais on peut se demander si l’autre alternative n’arrive pas aussi souvent :

Try to hear folks chatter
And I know you cheat
Right or wrong, don’t matter
When you’re with me, sweet..
 
Je ne veux pas entendre les gens bavarder.
Parce que je sais que tu triches.
Le bien et le mal n’ont pas d’importance.
Quand tu es avec moi mon chéri.
Billie Holiday

Don’t explain

Hush now, don’t explain
There ain’t nothin’ to gain
I’m glad that your back
Don’t’ explain

Quiet baby, don’t explain
There is nothing to gain.
Skip back the lipstick
Don’t explain.

You know that I love you
And what love endures
All my thoughts of you
For I’m so completely yours

Don’t want to hear folks chatter
Cause I know you cheat
Right n’ wrong don’t matter
When your with me my sweet..

Hush now don’t explain
Don’t you know your my joy and your my pain.
My life is yours love
Don’t explain

All my thoughts of you, for I’m so completely yours.
I don’t want to hear nobody chatter
Cause I know you cheat,
Right n’ wrong don’t matter
When your with me my sweet.

Hush now, don’t explain
Your my joy, your my pain
My life is yours love
Don’t explain.

Partition Don’t explain

N’explique pas

Tais-toi, n’explique rien.
Il n’y a rien à gagner.
Je suis heureuse de ton retour
Ne m’explique rien.

Du calme, bébé, n’explique rien.
Il n’y a rien à gagner.
A repasser le rouge à lèvres.
Ne m’explique rien.

Tu sais que je t’aime.
Et ce que l’amour perdure
Toutes mes pensées pour toi
Car je suis si complètement à toi.

Je ne veux pas entendre les gens bavarder.
Parce que je sais que tu triches.
Le bien et le mal n’ont pas d’importance.
Quand tu es avec moi mon chéri.
.
Tais-toi, n’explique rien de ce qui s’est passé.
Ne fais tu pas tiennes ma joie et ma douleur ?
Ma vie est ton amour
N’explique pas

Toutes mes pensées pour toi, car je suis toute à toi.
Je ne veux entendre personne bavarder.
Parce que je sais que tu triches,
Le bien et le mal n’ont pas d’importance.
Quand tu es avec moi, ma douce.

Tais-toi, n’explique rien.
Ta joie, ma joie, ta douleur, ma douleur.
Ma vie est est à toi amour
Ne m’explique rien.

Paroliers : Arthur Jr. Herzog / Billie Holiday

Billie Holiday - Don’t Explain (Live 1958)

Nina Simone Don’t Explain

Don’t Explain - Robert Palmer & Clare Fischer

Beth Hart and Joe Bonamassa Don’t Explain

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?