Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=13"></iframe>

Beth Hart & Joe Bonamassa - Black Coffee (2018)

mercredi 28 février 2018Joel-Yves

Beth Hart & Joe Bonamassa Black Coffee
Beth Hart

Depuis plus de deux décennies, Beth Hart, auteur-compositeur-interprète épate son public avec son blues sensuel, son génie vocal et ses concerts passionnants. A ce jour, elle a publié 10 albums studio et son dernier album, Fire on the Floor, enflamme toujours le cœur de ses auditeurs presque un an après sa sortie..

Joe Bonamassa

En 17 ans de carrière Joe Bonamassa a participé de façon majeure ou sorti 22 albums studio et 13 albums studio. De quoi donner le tourni à son public. Travailleur infatigable, il puise son inspiration auprès des grands classiques du blues,

Le duo Hart / Bonamassa s’est réuni en 2010 lorsque le producteur Kevin Shirley les a incités à unir leurs forces et leur créativité. Peu de temps après, ils sortent leur premier album "Don’ t Explain" en 2011. Cette collaboration a connu un tel succès qu’ils ont décidé d’enregistrer en 2013 un nouvel album intitulé Seesaw,

Beth Hart & Joe bonamassa

Depuis, Beth Hart et Joe Bonamassa ont tous les deux continué leur chemin séparément en studio et sur scène avec la réussite que l’on connaît. Il était temps pour reformer à nouveau le duo magique. Le risque, avec la réunion de pointures du genre, c’est souvent la lutte des ego. Dans le cas présent, et comme cela fut déjà le cas sur les précédents opus, le problème ne se pose pas. Bien au contraire. Chaque intervenant se met au service du projet et la saine émulation pousse l’ensemble vers de nouveaux sommets.

L’album a été enregistré en 5 jours, en août 2016, aux Palms Studio à Las Vegas, avec Anton Fig (batterie), Ron Dziubla (saxophone), Lee Thornburg (cuivres) Reese Wynans (claviers), Michael Rhodes (basse), Rob McNelley (guitar), Paulie Cerra (saxophone), Mahalia Barnes (choeurs), Jade Macrae (choeurs) et Juanita Tippins (choeurs).

D’aout 2016 à janvier 2018, cela représente un bout de temps entre l’enregistrement et la publication…. Marketing quand tu les tiens….

Beth Hart & Joe bonamassa

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le producteur Kevin Shirley reste aux manettes. Il s’occupe du choix des chansons et des arrangements. Beth et Joe nous délivrent un somptueux album en forme de montagnes russes qui puise au plus profond du catalogue de la Soul et réinvente et rend hommage à des titres incontournables. On redécouvre ainsi des reprises magistrales de titres de Edgar Winter, Etta, James, Ike & Tina Turner/Steve Marriot, Ella Fitzgerald, Lil’ Green, LaVern Baker, Howlin’ Wolf, Lucinda Williams et Waldeck.

L’album s’ouvre sur une version flamboyante de "Give It Everything You Got" d’Edgar Winter. Un riff de guitare au son distordu et cinglant introduit la chanson. Elle est immédiatement suivie d’un d’un gymnick puissant dee la batterie lui-même lançant un riff de trompette. Ces deux sections correspondent au jeu plein d’intensité de Joe Bonamassa. Pourtant, elles n’ont aucun rapport avec la ligne de guitare. Les trois lignes à haute énergie travaillent ensemble, excitent l’auditeur sans le gêner. Tout cela se passe dans les quelques secondes qui précèdent l’entrée en scène de la voix puissante de Beth Hart. Elle est unique avec sa voix chaude et colorée. Les comparatifs avec les grandes anciennes comme Janis Joplin ou Nina Simone sont insuffisant pour la décrire. Une voix, techniquement, impressionnante. Sa gamme et son niveau d’habileté sont remarquables, mais les tonalités qu’elle est capable d’atteindre, à la fois douces et grinçantes, sont, avant tous, les siennes.

Tout aussi bon est "Damn Your Eyes" d’Etta James, avec les envolées bluesy d’une Beth Hart volcanique à souhait.

Beth Hart & Joe Bonamassa - Damn Your Eyes (Etta James 1988)

"Black Coffee", créé par Ike et Tina Turner et repris par Humble Pie dans les années 1970, n’est pas une réussite. L’ensemble s’empile ici sur le son et la fureur. Il laisse indifférent. C’est dommage. Et avis personnel, c’est la seule piste de l’album qui passe à côté. Elle est bien trop proche de la version d’ Humble Pie. Et oui quand les artistes savent faire ce qu’il y a de mieux, on est déçu lorsqu’ils sont simplement bons.

"Give It Everything You Got" s’éloigne de ces voix obsédantes pour un pont de guitare très impressionnant. La guitare basse, épaisse et déformée repose gracieusement sur une section de cuivres cannelée et belle. L’âme de Bonamassa passe à travers chaque note rapide et savamment jouée dans cette section.

“Lullaby of.the Leaves”, est une des chansons les moins connues, enregistrée par Ella Fitzgerald en 1964. Beth Hart n’aurait jamais repris Ella Fitzgerald sans Joe Bonamassa, Grâce à lui, elle réussit à chanter des titres qu’elle a toujours souhaité chanter mais qu’elle ne se sentait pas capable d’interpréter. La créativité apportée à cette mélodie bien connue est si pure qu’on pourrait penser que Beth Hart et joe Bonamassa n’avaient jamais lu la partition qu’avant de la jouer. Malgré tout, la chanson reste fidèle aux plus beaux éléments de la chanson. Cette ballade transporte Beth Hart dans un univers fulminant. Ses timbres bas et veloutés sont étouffés par une douleur sublimée. Il se transforme ensuite en un tour de force rock dramatique où Joe Bonamassa livre un solo de guitare sur un développement rythmique qui rappelle "Tales of Brave Ulysse" de Cream.

Beth Hart & Joe bonamassa

"Why Don’ t You Do It Right" remonte à presque aussi loin. Un tube pour Peggy Lee en 1941, il réapparaît comme un retour en force de Joe Jackson au milieu des tourbillons de guitare blues-rock de Bonamassa, qui semble encore plus inspiré que d’habitude.

“Sitting On Top of The World” est un classique de Howling Wolf. Cette version propose une opposition de toute beauté entre la guitare de Joe Bonamassa et les claviers de Reese Wynan pendant que la voix de Beth Hart propulse cette chanson dans la stratosphère.

" Saved " a été créé par LaVern Baker, tous les musiciens ont l’air d’avoir le genre de plaisir délirant que Janis Joplin avait sur ses premiers enregistrements.

"Joy" de Lucinda Williams, Hart chante de tout son cœur sur un titre électronique. Les lignes d’introduction sont à la fois rugueuses et avec un fort sentiment de contrôle captivant. L’arrangement brosse une patine de rock progressif sur le minimalisme de Williams. Ce n’est pas spécialement joyeux mais c’est parfait pour la chanson.

Beth & Joe - Joy

L’album s’achève avec l’obscur "Addicted". Extrait du trio électronique autrichien Waldeck, il est teinté d’un lustre sombre et pop-électronique. La voix feutrée de Beth Hart est magique. C’est une fin étrange à un album plein d’énergie, de musicalité brillante et plein de surprises.

"Come Rain or Come Shine", ne se trouve que sur le double 33t en bonnus. Impossible de l’écouter quand on a acheté le CD. aucune version en streaming audio ou vidéo. C’est frustrant !

Une part du challenge et du plaisir du duo réside dans le choix et la présentation de titres qui ne sont pas familiers du grand public. Toute la magie réside ensuite dans l’alchimie entre le chant de Beth Hart et l’inspiration que celle-ci donne à joe Bonamassa et à Kevin Shirley pour harmoniser à la perfection la partie musicale des titres et nous donner ainsi à nouveau un album intemporel et imparable !
Cet album renforce la réputation de musicien polyvalent de joe Bonamassa et le statut de Beth Hart en tant que l’une des plus grandes blueswomen de notre époque.

Maintenant, nous attendons deux évènements. Une tournée à la hauteur des musiciens suivie d’une prochaine itération de ce couple au talent monstrueux.

Beth & Joe - Give It Everything You Got

No Titre Auteur(s) Artiste Original Durée
1 "Give It Everything You Got" Edgar Winter, Jerry LaCroix Edgar Winter 4:38
2 "Damn Your Eyes" Barbara Wyrick, Stephen Bogard Etta James 4:34
3 "Black Coffee" Ike Turner, Tina Turner Ike & Tina Turner 4:16
4 "Lullaby of the Leaves" Bernice Petkere, Joseph Young Connee Boswell 5:44
5 "Why Don’t You Do Right" Kansas Joe McCoy Lil Green 4:35
6 "Saved" Jerry Leiber, Mike Stoller LaVern Baker 3:51
7 "Sitting on Top of the World" Walter Vinson, Lonnie Chatmon Mississippi Sheiks 3:58
8 "Joy" Lucinda Williams Lucinda Williams 4:23
9 "Soul on Fire" Ahmet Ertegun, Gerald Wexler, LaVern Baker LaVern Baker with Orchestra 5:02
10 « Addicted » Eva Engel, Klaus Waldeck Waldeck 3:40
11 "Come Rain or Come Shine" [1] Harold Arlen, Johnny Mercer Broadway cast of St. Louis Woman 5:05

Portfolio


[1« Come Rain or Come Shine », ne se trouve que sur le double 33t en bonus. Impossible de l’écouter quand on a acheté le CD. aucune version en streaming audio ou vidéo. C’est frustrant !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?