Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=299"></iframe>

BB King - Ain’t Nobody Home (Il n’y a personne à la maison.)

vendredi 24 août 2018Joel-Yves

BB King - Ain’t Nobody Home

Cette chanson de BB King a été publiée en 1971 sur un 45T chez ABC records. On la retrouve sur diverses compilations parmi lesquelles « King of the blues » (1992) ou « BB King, the anthology » (2000).

Ain’t Nobody Home

Once upon a time, a long long time ago, wherever you’d lead me, I would surely follow
Girl, you put me through some pain and misery
And now you are standing on my doorstep, telling me how much you need me
Baby, ain’t nobody home
Ain’t nobody home

How many times I begged for you to come home, but you laughed at me and said let me alone
Through my falling tears I saw you walk away
And now you’re beggin’ me to forgive you, but this time, baby, it’s your turn to beg
Baby, ain’t nobody home
Ain’t nobody home

Girl, I used to love you, placed no one else above you
Gave you everything that I own
Girl, you can’t come back here
Ain’t nobody home

Once upon a time, when you went on your way
But, girl, I hoped and prayed, that you’d come back some day
But time has made some changes, turned me upside down
So, you can beg me to forgive you, but this time, baby, you can turn right around

Ain’t nobody home
Ain’t nobody home
Girl, you hurt me once
I hear you knockin’

BB King à Montreux

Il n’y a personne à la maison.

Il était une fois, il y a longtemps, où que tu me conduises, je t’aurais surement suivie.
Fille, tu m’as fait de la peine et de la misère.
Et maintenant tu te tiens devant ma porte, me disant combien tu as besoin de moi.
Bébé, il n’y a personne à la maison.
Il n’y a personne à la maison.

Combien de fois t’ai-je supplié de rentrer à la maison, mais tu t’es moquée de moi et tu m’as dit "laisse moi tranquille".
A travers mes larmes qui coulaient, je t’ai vu partir.
Et maintenant tu me supplies de te pardonner, mais cette fois, bébé, c’est à ton tour de supplier.
Bébé, il n’y a personne à la maison.
Il n’y a personne à la maison.

Ma fille, je t’aimais, je ne plaçais personne d’autre au-dessus de toi.
Je t’ai donné tout ce que j’avais.
Ma fille, tu ne peux pas revenir ici.
Il n’y a personne à la maison.

Il était une fois, quand tu partais sur ton chemin.
Mais j’espérais et j’ai prié pour que tu reviennes un jour.
Mais le temps a fait quelques changements, m’a mis à genoux.
Alors, tu peux me supplier de te pardonner, mais cette fois, bébé, tu peux t’en aller.

Il n’y a personne à la maison.
Il n’y a personne à la maison.
Ma fille, tu m’as blessé une fois.
Je t’entends frapper.

BB King - Ain’t Nobody Home - Live In Africa 1974

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?