Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=207"></iframe>

« When the Levee Breaks » (quand la digue rompt) De Memphis Minnie / Joe McCoy à Led Zeppelin

vendredi 13 juillet 2018Joel-Yves

Rupture de digue

Cette chanson a été écrite à la suite des bouleversements causés par la grande crue du Mississippi de 1927. Et le texte fait référence à cette catastrophe.

I works on the levee, mama both night and day,
I works so hard, to keep the water away

Je travaille sur la digue, nuit et jour mama,
je travaille si dur pour que l’eau reste loin »

Ou encore

I’s a mean old levee, cause me to weep and moan,
gonna leave my baby, and my happy home

C’est une sale vieille digue, qui me fait me lamenter et râler,
je vais quitter ma chérie et ma joyeuse demeure

La chanson s’attache principalement au moment où 13 000 personnes de Greenville ont été évacuées vers une ville voisine, protégée par des digues plus hautes. Le tumulte qui aurait été causé si d’autres digues avaient rompu est le thème sous-jacent de la chanson.

Cette grande crue du Mississippi a ravagé l’État du Mississippi et les régions voisines. De nombreuses habitations, ainsi que l’économie agricole locale, ont été dévastées. Cela a contribué à la grande migration des Afro-Américains du début du XXe siècle. Beaucoup de familles ont dû quitter leur foyer pour se rendre dans les villes industrielles du Midwest à la recherche de travail. Notamment vers Chicago. L’acte de naissance du Chicago blues ne va pas tarder à être écrit.

Kansas Joe & Memphis Minnie - When the Levee Breaks (pochette)

Le drame du texte et du sujet sont quelque peu sous-estimés par le cadre musical : La guitare rythmique de Joe McCoy est un ragtime mid-tempo presque folk, tandis que le solo dansant et complexe de Minnie tempère la légèreté trompeuse avec des inflexions mélancoliques à gamme mineure. La voix principale de McCoy est claire, presque réelle.

Cette chanson illustre parfaitement comment le blues peut prendre des formes très différentes.

Kansas Joe & Memphis Minnie

Elle enregistrée par le couple Kansas Joe McCoy et Memphis Minnie en 1929.

Elle constitue le premier enregistrement de Memphis Minnie qui a pourtant l’expérience de deux décénnies de spectacles dans des bars et des tentes, avec des groupes de musiciens et au coin des rues. Elle et son partenaire, Kansas Joe McCoy – son compagnon chanteur, compositeur et guitariste, son cadet de huit ans, ont été repérés par un représentant de la Columbia qui les a amené à New York enregistrer un album. De cette cession sortira, entre autres, « When The Levee Breaks », Ecrit et chanté par l Kansas Joe McCoy et accompagné de la guitare étincelante de Memphis Minnie. Il a été crédité à Joe & Minnie McCoy’, bien qu’ils ne se soient pas mariés avant l’année suivante.

Kansas Joe McCoy and Memphis Minnie When the Levee Breaks

Jusqu’à la renaissance du folk/blues des années 1960, cette chanson a été peu écoutée.

When the Levee Breaks pochette

Elle a attiré, un jour l’attention de Robert Plant alors que Led Zeppelin commençait alors à travailler sur leur quatrième album. Parmi les chansons que Robert Plant a présentées pour discussion avec Jimmy Page - l’arbitre ultime pour toutes choses concernant Led Zeppelin - était When The Levee Breaks. Le groupe l’a essayé lors de sessions au studio Basing Street d’Island. Ça n’a pas marché. Puis, une fois que leur lieu d’enregistrement s’est déplacé vers la retraite rurale de Headley Grange dans l’est du Hampshire, ils ont réessayé. Cette fois, ça a marché.

La version Led Zep de When The Levee Breaks est l’un des chefs-d’œuvre authentiques du groupe qui transforme le country blues acoustique en rock monolithique. Des mots comme " épique " et " génial " sont vidés et dévalorisés par la simple répétition, mais ici ils sont tout à fait justifiés. Aucun groupe heavy n’a jamais joué plus funky, et aucun groupe funk n’a jamais joué plus heavy.

Structurellement, c’est l’une des pièces les plus simples du groupe : ils ont abandonné la structure conventionnelle de 12 mesures de l’original et ont joué la chanson sur un seul accord, à l’exception du riff sinueux qui s’insère périodiquement dans les mélodies. (Ils ont également remanié les paroles originales de Joe McCoy, laissant tomber certains de ses vers et ajoutant de nouveaux mots). En revanche, c’est l’une des productions les plus complexes de Jimmy Page. Le guitariste affirme qu’il avait modifié les effets toutes les douzes mesures pour garder la structure d’un blues.

Led Zeppelin

La chanson s’articule autour de l’un des plus grands rythmes de batterie jamais enregistrés : John Bonham joue l’un des backbeats les plus simples que l’on puisse imaginer, mais avec sa combinaison de funk snap et de timing, de puissance rock. Bohnam scande le rythme et appuie chaque mot de Plant. Les sons des autres instruments torturés à coup d’effets complexes et innovants pour l’époque s’enroulent autour créant une atmosphère lourde. La musique illustre parfaitement la noirceur et la puissance des inondations du Mississippi.

Et c’est la force de Led Zeppelin. Avoir su sublimer un texte fort traitant d’un drame dont les conséquences ont restructuré toute la vie du bassin du Mississippi par une musique puissante et évocatrice du drame. Alors que l’arrangement, simple, à deux guitares construit par Mac Coy était presque gai. En contradiction fondamentale avec le texte.

Led Zeppelin - When The Levee Breaks

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?