Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=593"></iframe>

Robert Plant and the Sensational Space Shifters - Embrace Another Fall ( Embrasse un nouvel automne)

mardi 5 janvier 2021Joel-Yves

Robert Plant and the Sensational Space Shifters - Lullaby and … the Ceaseless Roar

Cette chanson est extraite de l’album Lullaby and … the Ceaseless Roar publié en 2014 par Robert Plant accompagné de son groupe he Sensational Space Shifters.

L’introduction fait appel à des instruments ouest africains puis, la mélodie de Robert Plant rappelle une complainte folklorique avant qu’un solo de guitare ne projette l’ambiance de la chanson vers les USA. Des mots comme « your heart could not foresee the tangle I became/ That brings me home again » (ton cœur ne pouvait pas prévoir la jungle que je suis devenu / qui me ramène à la maison) pointent ouvertement vers la séparation entre le chanteur et Patty Griffin.

Embrace Another Fall

Oh I often think of you
The hour before it rains
Across the broken days
That brought me home again

You walked into my life
Awoke my spirit soul
You saved me from my deep
Farewell my wanderer’s home

Oh ! The life upon your lips
Your heart could not foresee
The tangle I became
That brings me home again

Embrace another fall
My year is worn and cold
To you I bare my soul
My summer’s almost gone

Oh, so blue must turn to grey
And out upon the shire
All through the frost and rain
I make my home

Mi glydwais fod yr ’hedydd
Wedi marw ar y mynydd ;
Pe gwyddwn i mai gwir y geiriau
Awn a gyrr o wyr ac arfau
I gyrchu corff yr ’hedydd adre

(I heard that the Lark
has died on the mountain ;
If I knew these words were true
I would go with a group of men and arms
to fetch teh Lark’s body home)

Robert Plant and the Sensational Space Shifters

Embrasse un nouvel automne

Oh, je pense souvent à toi.
L’heure avant qu’il ne pleuve
À travers les jours brisés
Cela m’a ramené à la maison

Tu es entré dans ma vie
Réveillé mon coeur
Tu m’as sauvé de l’abîme
Adieu la maison de vagabond

Oh ! La vie sur tes lèvres
Ton cœur ne pouvait pas prévoir
La jungle que je suis devenu
Cela me ramène à la maison

Embrasse un nouvel automne
Mon étoile est usée et froide
A toi, je mets mon âme à nu
Mon été est presque terminé

Oh, alors le bleu doit se transformer en gris
Et sur le comté
Tout au long du gel et de la pluie
Je fais ma maison

Mi glydwais fod yr ’hedydd
Wedi marw ar y mynydd ;
Pe gwyddwn i mai gwir y geiriau
Awn a gyrr o wyr ac arfau
I gyrchu corff yr ’hedydd adre

(J’ai entendu dire que l’Alouette
est morte sur la montagne ;
Si je savais que ces mots étaient vrais
J’irais avec un groupe d’hommes et d’armes
pour ramener le corps de Lark chez lui)

Robert Plant & Sensational Space Shifters. Embrace another Fall

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?