Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://lyrics-a-paroles.fr/spip.php?page=snip&id_article=76"></iframe>

Charley Patton : Jim Lee Blues Pt. 1

samedi 9 juin 2018Joel-Yves

Charley Patton

Cette chanson écrite par Charley Patton et Henry Sims, apparaît sur la compilation rassemblant l’ensemble de ses enregistrements : Complete Recorded Works, Vol. 2 (1929) (1990).

Charley Patton, est l’un des précurseurs du Mississippi Blues, son influence est patente sur des musiciens aussi célèbres que Robert Johnson, Bukka White ou John Lee Hooker.

Ses chansons sont reprises par les artistes actuels. Jim Lee Blues Pt. 1 figure en bonne place de l’album « Wild Heart » de Samantha Fish publié en 2015.

Jim Lee Blues Pt. 1

Went away up the river some forty mile or more
I think I heard that big Jim Lee he blowed

She blow so lonesome, like she wasn’t gonna blow no more
It blowed just like my baby gettin’ on board

I’m a poor old boy an’ a long way from home
And you causin’ me to leave my plumb good home

My Mama she is dead’ and my father well could be
I ain’t got nobody to feel and care for me

If you don’t want me just give me your hand
And I’ll get a woman quick as you can a man

I’ve got a kid on the wheeler and a brown down in town
Got a plumb good man bringing down these gals of mine

I laid my head in a steamer woman’s arms
And she laid her nappy head in mine

When I got arrested what do you reckon was my fine ?
Says they give all coons eleven twenty-nine

It was moonshine, don’t you pay me no mind
’Cause I did not let no coons have mine

Well the big Jim Lee keep a backing up and down
Keep standin’ by the shore, man, if you’re water bound

Label guitares Charley Patton

Jim Lee Blues Pt. 1

Il a remonté la rivière sur une quarantaine de kilomètres ou plus.
Je crois que j’ai entendu ce gros Jim Lee souffler

Elle se sent si seule, comme si elle n’allait plus souffler.
Ça a explosé comme si mon bébé était monté à bord.

Je suis un pauvre vieux garçon, loin de chez moi.
Et tu me pousses à quitter ma bonne maison de plombier

Ma maman, elle est morte et mon père pourrait bien l’être.
Je n’ai personne pour m’aimer et prendre soin de moi
Si tu ne veux pas de moi, donne-moi juste ta main.
Et j’aurai une femme aussi vite que toi, un homme.

J’ai un gamin au volant et un brun en ville.
J’ai un brave type qui fait tomber mes filles.

J’ai posé ma tête dans les bras d’une femme bien chaude
Et elle a posé sa tête crépue dans les miens

Quand j’ai été arrêté, qu’est-ce que tu crois que j’aurais dû payer ?
Il dit qu’ils donnent pour tous les nègres onze vingt-neuf

C’était du clair de lune, ne me donnez pas d’importance.
Parce que je n’ai laissé aucun autre nègre avoir le mien

Eh bien, le grand Jim Lee continue de faire marche arrière
Mec, si t’es sur l’eau. Reste près du rivage,

Charley Patton : Big Jim Lee Pt. 1

« JIM LEE BLUES, pt 1 » - SAMANTHA FISH BAND

- SAMANTHA FISH - guitare, chant
- CHRISTOPHER ALEXANDER - basse
- GO-GO RAY - batterie.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.