Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

Otis Redding

Otis Ray Redding Jr (9 septembre 1941 - 10 décembre 1967) était un chanteur, compositeur, producteur de disques, arrangeur et découvreur de talents américain. Il est considéré comme l’un des plus grands chanteurs de l’histoire de la musique populaire américaine et un artiste de référence dans le domaine de la soul music et du rhythm and blues. Le style de chant de Otis Redding s’inspire de la musique gospel qui a précédé le genre. Son style de chant a influencé de nombreux autres artistes soul des années 60.

Otis Redding est né à Dawson, en Géorgie, et à l’âge de 2 ans, il s’est installé à Macon, en Géorgie. Redding a quitté l’école à l’âge de 15 ans pour subvenir aux besoins de sa famille, en travaillant avec le groupe de Little Richard, les Upsetters, et en se produisant dans des spectacles de talents au théâtre historique Douglass à Macon. En 1958, il rejoint le groupe de Johnny Jenkins, les Pinetoppers, avec lequel il fait une tournée dans les États du Sud en tant que chanteur et chauffeur. Une apparition imprévue sur une session d’enregistrement de Stax lui vaut un contrat et son premier single, « These Arms of Mine », en 1962.

Deux ans plus tard, Stax sort le premier album de Otis Redding, « Pain in My Heart ». D’abord populaire principalement auprès des Afro-Américains, Redding a ensuite atteint un plus large public de musique pop américaine. Avec son groupe, il a d’abord joué de petits spectacles dans le Sud américain. Il s’est ensuite produit dans le populaire club de nuit Whisky a Go Go de Los Angeles et a fait une tournée en Europe, se produisant à Londres, Paris et dans d’autres grandes villes. Il s’est également produit au Monterey Pop Festival en 1967.

Peu avant sa mort dans un accident d’avion, Redding a écrit et enregistré avec Steve Cropper son album emblématique « (Sittin’ On) The Dock of the Bay ». Cette chanson est devenue le premier disque posthume numéro un du Billboard Hot 100 et du R&B. L’album « The Dock of the Bay » a été le premier album posthume à atteindre la première place du classement des albums au Royaume-Uni. La mort prématurée de Redding a dévasté Stax. Déjà au bord de la faillite, le label découvre bientôt que la division Atco d’Atlantic Records possède les droits de l’ensemble de son catalogue de chansons.

Otis Redding a reçu de nombreuses récompenses posthumes, dont deux Grammy Awards, le Grammy Lifetime Achievement Award et l’intronisation au Rock and Roll Hall of Fame et au Songwriters Hall of Fame. En plus de « (Sittin’ On) The Dock of the Bay », « Respect » et « Try a Little Tenderness » font partie de ses chansons les plus connues.
(Source Wikipedia)