Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

Nina Simone

Nina Simone, pseudonyme de Eunice Kathleen Waymon, née le 21 février 1933 à Tryon (Caroline du Nord, États-Unis) et morte le 21 avril 2003 à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône, France), est une pianiste, chanteuse et compositrice américaine. Elle fut également militante pour les droits civiques aux États-Unis. Elle est principalement associée à la musique jazz.

Née dans une famille protestante pratiquante, la jeune Eunice est très attirée par la musique classique, mais les réalités de la pauvreté et des préjugés ethniques ont raison de ses ambitions. Désirant à l’origine devenir pianiste concertiste, elle s’est finalement illustrée dans des styles musicaux variés, notamment le jazz, le blues, le classique, la soul, le folk, le R&B, le gospel et la pop. Son parcours musical change en effet de direction lorsqu’elle se voit refuser une bourse d’étude à l’Institut Curtis. Alors qu’elle joue et chante dans un petit club de Philadelphie, elle est contactée par le label Bethlehem Records pour un enregistrement et, en 1957, le morceau I Loves You, Porggy (en) devient un grand succès aux États-Unis. Son premier album, Little Girl Blue, sort en 1958.

Nina Simone, qui enregistre une cinquantaine d’albums au cours de sa carrière, est l’une des principales représentantes du jazz vocal. Elle se produit par ailleurs à plusieurs reprises au Montreux Jazz Festival. Son style original est issu de la fusion de chansons gospel et pop avec la musique classique.

Au milieu des années 1960, elle s’engage dans le mouvement de défense des droits civiques. Sa musique est très influente dans la lutte pour l’égalité des droits que mènent les Noirs à cette période aux États-Unis. Puissante et radicale, elle est une source d’inspiration pour cette génération et continue de l’être pour celles qui suivent. (source, Wikipedia)