Des Lyrics aux Paroles

where words fail music speaks

Elmore James

Elmore Brooks, plus connu sous le pseudonyme d’Elmore James, né le 27 janvier 1918 à Richland, près de Jackson, Mississippi, mort le 24 mai 1963 à Chicago, est un guitariste et chanteur américain de blues.

Il commence à se produire vers l’âge de 14 ans. Après cinq années de prestations assez confidentielles dans le circuit des fêtes et pique-niques le jour, alternant avec les tripots et les bars mal famés la nuit, il entame une vraie carrière quand il rencontre les grands maîtres du Delta Blues ; entre autres : Robert Johnson et Sonny Boy Williamson II. Il les suit à partir de 1937.

Il s’engage pendant deux ans dans l’US Navy. Puis, malgré une première alerte cardiaque, il reprend la route.

en 1951, poussé par Sonny Boy Williamson II, il enregistre Dust my Broom, la chanson écrite par Robert Johnson.

Avec le succès de ce disque, Elmore James peut partir retrouver Howlin’ Wolf et Muddy Waters et inventer avec eux le Chicago blues.

Après quelques belles années dans les clubs de Chicago, et une nouvelle alerte cardiaque, les succès se font plus rares. Des problèmes avec le syndicat des musiciens le contraignent à retourner dans le Sud. Il n’en profite pas pour se refaire une santé et continue à tourner dans les petits clubs.

Sa carrière semble pourtant repartir quand il réenregistre, dans de meilleures conditions, à New York It Hurts Me Too.

Chicago, ses clubs, et ses musiciens l’accueillent de nouveau. Une nouvelle crise cardiaque lui est toutefois fatale quelques jours seulement après son retour.

Source Wikipedia